I 01 I
I 02
I 03
I 04
I 05
I 06
I 07
I 08
I 09
I 10
I 11
I 12
I 13
I 14
I 15
I 16
I 17
I 18
I 19
I 20
 
 
• Sculptures
• Peintures
• Photographies
• Serigraphies
• Design
• Collages
• Dessins
• Gravures
• Performance
• Installations
• Couture
01. Identité | Identity
 
download PDF
  • 2010, décopatch sur canson
    60 x 90 cm
    Collection de l'artiste

  • 2010, décopatch sur canson
    60 x 90 cm
    Collection de l'artiste

  • 2010, décopatch sur canson
    35 x 25 cm
    Collection de l'artiste

  • 2010, décopatch sur canson
    30 x 25 cm
    Collection de l'artiste

  • 2010, canson
    60 x 90 cm
    Collection de l'artiste

  • 2010, canson
    60 x 90 cm
    Collection de l'artiste

 




La série de collages IDENTITE présente l’archétype d’une femme et d’un homme et une figure géométrique, mi-carré, mi-ronde symbole de leur fusion, dénommée le carrond. La femme est créée d’un motif de poissons bleus, l’homme est de pommes rouges et le carrond, de bonbons multicolores.

Qui suis-je ? Suis-je Yin ? Suis-je Yang ? Comment réconcilier l’inconciliable ?

IDENTITE explore les énergies qui nous habitent, celles du Yin et celle du Yang au travers des formes et des couleurs. Yin et esprit du féminin, aux courbes généreuses, Yang et énergie du masculin à la droiture puissante. De leur fusion naît le carrond, motif géométrique mi-carré, mi-rond. Symbole d’équilibre faisant surgir la joie associée à l’esprit de l’enfance retranscrit par des bonbons multicolores.

IDENTITE constitue aussi le début de la quête alchimique de l’artiste de pouvoir transformer ces questionnements sur le sens de la vie, le monde et le développement durable en œuvres pour y trouver des réponses grâce à l’esthétique. L’utilisation des cansons noir, blanc et rouge sont à mettre au regard avec les trois grandes étapes de l’œuvre alchimique. Elles correspondent aussi aux types de manipulation chimique : calcination (noir), lessivage (blanc), pour obtenir l’incandescence (rouge). Œuvre au noir sous le signe de Saturne : il y a mort. Œuvre au blanc sous le signe de la Lune : il y a purification. Œuvre au rouge sous le signe du Soleil : il y a union. Le noir est le yang développé par l’artiste pour survivre dans une société qui prône sa mise en valeur et qui accentue sa valorisation, cette couleur est associée au masculin, à la puissance qui sans équilibre aboutit à la destruction de notre écosystème. Le blanc est le yin de l’artiste, partie féminine, qui émerge pour faire éclore une purification salvatrice du système de pensées individuelles ou collectives, un nouvel état de conscience à faire naître, fluide et cyclique. Une fois les deux archétypes réalisés, ils sont collés sur du papier rouge pour symboliser l’union fondamentale nécessaire à la transformation.